Pour une hygiène intime non toxique à La Réunion

Les études sont accablantes: de nombreux éléments toxiques entrent dans la composition des protections intimes lavables vendues par les enseignes de la grande distribution. Il est temps de dire au revoir au jetable et de passer au lavable.

 

Comme les cotons et autres lingettes à démaquiller, les serviettes hygiéniques jetables sont des pollueuses de compétition. Sans compter qu'elles ne polluent pas seulement l'environnement, mais aussi votre système immunitaire, votre système hormonal, votre système reproducteur, etc. En effet, les protections intimes qu'on trouve en supermarché recèlent, pour une bonne part, des traces de dioxines et même de glyphosate, un herbicide (!) dont on entend beaucoup parler ces derniers temps. Comment est-ce possible ?.. Aussi effarant que cela puisse paraître, les fabricants de ces serviettes ne sont pas tenus d'en divulguer la composition ! A ce sujet, l'enquête du magazine 60 millions de consommateurs, datée de 2016, vaut son pesant de stupéfaction.

 

Le lavable c'est l'avenir

 

Au vu des cochonneries dont se composent les produits des grands noms de l'hygiène intime féminine, il est donc tout sauf étonnant de voir resurgir la bonne vieille serviette lavable. Mais qu'on ne s'y trompe pas, les protections intimes en vente sur biodyvert.fr n'ont plus grand chose à voir avec celles de nos gramounes. Elles sont autrement plus fines, plus souples et plus absorbantes ! En deux mots : confortable et efficace. Aussi, leur fabrication en chanvre ou coton bio vous offre les meilleures garanties sanitaires qui soient et, bien sûr, favorise grandement la protection de notre chère île de La Réunion. Enfin, difficile de trouver article d'hygiène corporelle plus économique : pour à peine 28,50 euros, vous voilà équipée et parée pour des années ! Le lavable, c'est définitivement l'avenir.

 

>>> Se procurer des protections intimes lavables en chanvre ou coton bio à La Réunion <<<

 

Sébastien Vézinet

Écrire commentaire

Commentaires: 0